Imprimer cette page

Loto des fruits sauvages

Faire connaître la nature dès le plus jeune âge.

Constat

Les enfants connaissent peu la nature qui les entoure. Au maximum quelques noms de plantes cultivées, quelques insectes, mais presque rien sur leurs caractéristiques, leurs particularités, leurs modes de vie.

Dans l'ignorance, ils seront des adultes utilisateurs candides de produits chimiques au jardin, supprimant les haies champêtres pour planter des thuyas autour de leur maison, maniant avec acharnement tondeuses et coupes-bordures...

Notre solution.

Grâce au jeu, dès son plus jeune âge, l'enfant absorbe sans effort les caractéristiques merveilleuses de la nature qui l'environne. Il mémorise facilement des noms "complexes" et ce qu'il acquiert, à ce moment de son développement, reste acquis pour toujours.




Le jeu de loto des petits fruits sauvages:

Le Centre d'Information sur l'Environnement et d'Action pour la Santé met au point toute une gamme de lotos "nature", enrichis de questions-indices, utilisables en classe comme en famille.

C'est en partenariat avec Natureparif, l'Agence régionale pour la sauvegarde et la connaissance de la biodiversité en Île-de-France, que le loto des petits fruits sauvages, a été réalisé. Elaboré par des collaborateurs du Museum National d'Histoire Naturelle, testé en ludothèque, utilisable lors de sorties-nature, il est destiné aux écoles, aux ludothèques, aux centres-aérés, aux particuliers...          

 

contenu

6 planches, 36 cartes, 1 règle du jeu, 1 fiche de recommandations.

Exemples de cartes-pions :

alkékenge
L'alkékenge
prunellier
Le prunellier
framboisier
Le framboisier

 


Description

Jeu éducatif d'observation et de mémoire permettant de découvrir les petits fruits sauvages de la nature en s'amusant : les reconnaître, savoir distinguer les comestibles et les toxiques, s'initier à leurs usages traditionnels pour la santé.

Ce jeu va vous permettre d'approcher quelques petits fruits sauvages familiers. Il en existe beaucoup d'autres en France, adaptés à la variété des climats et des milieux. C'est un vrai plaisir de les observer, lors de promenades dans la nature.




Objectifs

Découvrir et respecter la nature.

Favoriser la lecture.

Découvrir et connaître un nouveau vocabulaire.

Nombre de joueurs : 1 à 6

Âge : dès 4 ans, pour toute la famille. Des enfants ne sachant pas encore lire, peuvent jouer uniquement « en visuel ».





Déroulement d'une partie


Selon l'âge des participants et leur niveau de lecture, 3 variantes sont possibles.

Chaque joueur reçoit une ou deux planches et prend connaissance des photos qui y figurent. Le gagnant est celui qui, le premier, a correctement rempli ses planches. À chaque partie, un meneur de jeu est désigné.

Variante n°1 : c'est la plus simple. Le meneur de jeu tire une carte, choisie au hasard, et la montre à tout le monde. Celui qui possède la planche où elle figure, la réclame. Le meneur de jeu nomme le fruit qui y figure en la lui remettant. Avant de la placer sur sa planche, le joueur lit à haute voix, les indications au dos. Puis, il place la carte ainsi gagnée, sur l'image correspondante sur une de ses planches.

Variante n°2 : le meneur tire une carte et nomme le fruit inscrit, sans montrer l'image. Il ne montrera la carte qu'en dernier recours, si aucun joueur n'a su associer le nom à un fruit situé sur sa planche. Celui qui gagne la carte, lit à haute voix les informations au dos avant de la placer sur sa planche.

Variante n°3 : le meneur tire une carte et cite les éléments informatifs au dos, en laissant 5 à 15 secondes de réflexion entre chaque citation. Dans ce cas, un joueur très rapide, qui n'a pas le fruit sur sa planche peut gagner la carte. Il la pose alors près de sa planche. Cette carte pourra faire l'objet d'échanges entre joueurs en fin de partie. Si personne ne trouve, le meneur de jeu montre la carte. Celui qui la gagne, la place sur sa planche.

N.B : pour illustrer toute la richesse de la nature, ce jeu peut être utilisé en classe, en attribuant une carte-fruit à chaque enfant. On pourra alors constituer des groupes et des sous-groupes, suivant la couleur des fruits, leurs formes (unique, en grappe...) la dimension de la plante-support (herbacée ou arbustive)...




Conseil d'emploi

Ce jeu, conçu pour les enfants d'école maternelle et élémentaire, peut aussi, par une observation plus fine des photos, fournir une base d'exploitation pour des enfants plus âgés, voire des adultes : interrogation sur la vraie nature d'un fruit : baies, drupes, capsules, akènes, fruits composés, pseudo-fruits (tels que le cône femelle de l'if) et faux fruits.

En automne, on peut aller découvrir les petits fruits sauvages dans leur milieu, au cours d'une sortie dans la nature.






Même quand ils ne sont pas comestibles pour les humains, les petits fruits sauvages font vivre les oiseaux, les écureuils et une multitude d'autres animaux des bois, des champs et des haies.

Les arbustes et les plantes qui portent ces petits fruits font partie de la biodiversité, ce réseau d'espèces en interaction dans la nature.

On doit les respecter et les protéger. Si vous cueillez des fruits, il faut éviter les razzias ; et traiter correctement les plantes qui les portent, sans casser les branches, sans arracher. Et pourquoi ne pas planter carrément des haies champêtres dans nos jardins ?

Conseils santé : évitez de récolter des fruits au bord d'une route fréquentée ou d'un champ cultivé, à cause des pollutions dues aux carburants ou aux pesticides. Dans tous les cas, préférez ceux qui sont situés en hauteur. Attention, un fruit, détaché de la plante qui le porte, peut être confondu avec un autre. Surtout, ne jamais récolter un fruit si on a un doute.

Références bibliographiques :

Marcel Jacamon. Guide de dendrologie
Eric Varlet. A la découverte des petits fruits sauvages.
Dominique Soltner. Planter des haies.


Conception et réalisation:
Aline Read. Michel Borie. Christian Lipchitz.
Photographies : Michel Borie : Gérard Arnal
Remerciements à Gérard Arnal pour sa relecture attentive.
Design : S. Lascols.